Travaux d’aménagement de salle de bain : quelles aides financières ?

Salon du Bien Vieillir 2019 – Joué les Tours – Espace Malraux
octobre 15, 2019

Avec l’âge et les aléas de la vie, le logement peut devenir un facteur de risque, et notamment la salle de bain. Pour réaliser des travaux d’adaptation de salle de bain pour une personne âgée ou à mobilité réduite,  des aides au financement existent.

Elles peuvent prendre différentes formes : subventions, crédit d’impôt ou encore TVA à taux réduit. Nous vous détaillons tout dans cet article.

Le Crédit d’impôt sur les dépenses d’équipement senior :

Si vous êtes imposable en France, vous pouvez bénéficier de 25% de crédit d’impôt sur les dépenses d’équipement pour adapter une salle de bain aux personnes seniors ou à mobilité réduite. Et cela quelque soit votre statut de locataire ou de propriétaire du logement. Vos services fiscaux pourront vous préciser les conditions d’éligibilité.

TVA réduite pour travaux de salle de bain :

Le taux de TVA réduit à 10% est applicable aux travaux d’adaptation de salle de bain. La seule condition est que le logement ait plus de 2 ans.

Le taux réduit est à demander au professionnel qui réalisera vos travaux avant l’édition de la facture. Il ne s’applique que sur les factures émises par un professionnel (le matériel que vous achetez vous-même ne sera pas concerné).

Les subventions pour l’amélioration de l’habitat :

Plusieurs organismes financeurs proposent des subventions :

l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) propose le dispositif « Habiter facile » aux propriétaires d’un logement de plus de 15 ans sous forme de prime. Cette prime varie entre 20 et 50% du montant des travaux sous conditions de ressources.

Les Caisses de retraite et les complémentaires peuvent également partiellement financer vos travaux sous conditions de ressources.

Vous avez un handicap reconnu ?

Si vous êtes handicapé, votre MDPH est là pour vous aider : l’aménagement du logement permettant la compensation du handicap peut faire l’objet d’une étude au titre de la prestation de compensation.

Vous êtes locataire d’un bailleur social ?

Ce dernier (un office HLM, d’une commune ou d’une communauté de communes) pourra vous aider à trouver des solutions adaptées. N’hésitez pas à le solliciter.

Pour en savoir plus :

Si vous êtes retraité, n’hésitez pas à contacter Touraine Reper’Age qui vous apportera les premières informations dont vous avez besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rappelez-moi !
+
Rappelez moi!